--------------   

LE KAGAMI BIRAKI

--------------

 

 

Fêté le 11 janvier au Japon, Kagami Biraki signifie littéralement "briser le miroir".

 

Lors de cette cérémonie les participants échangent des "Moshis" (préparation à base de riz gluant) appelés Kagami Moshis qui représentent le miroir dans lequel ils doivent se regarder pour faire un point sur l'année écoulée.

 

Dans les temps féodaux, chaque famille de samouraï offrait le "Kagami-Mochi" (gâteau de riz en forme de miroir rond) à chaque armure appartenant au chef de famille ou à ses fils, et priait pour leur succès dans les combats.

 

Quelques jours après, ils coupaient ces gâteaux en morceaux et les préparaient pour le "Shiruko" (soupe de haricots rouges), le "Zôni" (soupe bouillie avec des légumes), etc. ... puis la famille et les invités les mangeaient ensemble.

 

Pour nous, la cérémonie du Kagami Biraki se déroule de la manière suivante :

  • On invite la famille, les amis ou encore des pratiquants d'autres clubs.
  • Le président du club fait un discours de bienvenue.
  • Le 1er Kata est démontré.
  • Un dernier mode d'entraînement collégial est effectué marquant le "dernier effort" de l'année.
  • Une cérémonie de promotion de titres peut-être effectuée.
  • Il est procédé à un échange de voeux entre pratiquants, famille, amis, représentants de la commune et des présents peuvent être offerts.
  • Le président du club clos la cérémonie et tout le monde se retrouve autour du verre de l'amitié.

AMITIE ET PROSPERITE MUTUELLE